Cuisine, quel couteau choisir ?

Le couteau est un instrument très important et à utilité diverse dans votre cuisine. Vous pourrez compter sur ce matériel de découpe pour hacher des condiments ou morceler vos fruits et légumes. Les situations nécessitant l’usage de cet outil sont multiples et il est important de faire usage du couteau qu’il faut, là où il le faut. En lisant ce guide, vous saurez comment faire votre choix de couteau selon l’usage que vous comptez en faire et en considérant différents autres critères.

Un couteau spécial selon l’utilité

Pour réaliser un travail parfait dans votre cuisine, vous devrez vous servir de couteaux particuliers pour certaines actions singulières.

Un couteau spécial selon l’utilité

  • Le couteau de chef : il est très pratique pour découper de la viande en toutes petites pièces. Avec sa longue lame allant de 14 à 30 cm, ce couteau a une lame très fine terminée par un bout très pointu. Si vous comptez couper des légumes sous des formes singulières, c’est le couteau que vous devriez utiliser. Il est très maniable et résistant dans le temps.
  • Le couteau filet de sole : encore appelé couteau à poisson, cet ustensile de cuisine utilisé pour détacher la peau de votre poisson sans entailler la chair. Vous pourrez aussi vous servir de ce couteau très souple pour dénerver du foie gras avec une précision millimétrique.
  • Le couteau d’office : pour réaliser des opérations nécessitant beaucoup de précision, vous aurez besoin de ce type de couteau. On en fait ainsi l’usage pour peler les fruits et légumes ou pour les éplucher et particulièrement, les petits aliments. C’est également l’outil parfait pour retirer le cœur des pommes ou pour couper délicatement la queue des fraises. Taillé sur 7 à 11cm et disposant d’une lame épaisse, il est employé à diverses fins, également parfois les fonctions du couteau universel.
  • Le couteau universel : comme son nom l’indique. Il sert à réaliser différentes actions grâce à sa longue lame bien large. Ainsi, vous pourrez vous en servir pour hacher ou découper de la viande ou des légumes. Il est également parfait pour éplucher, hacher ou émincer des condiments.
  • Le couteau à tomate : les fruits disposant d’une peau fragile nécessitent une délicate attention et une lame fine lors de leur découpe. Avec le couteau tomate, vous pourrez découper votre tomate, vos mirabelles ou encore, vos prunes, sans les réduire en bouillie.

Le matériau comme critère de choix

Les couteaux sont très souvent faits en métal, mais on en distingue différentes formes avec une praticité qui varie.

  • Les couteaux en céramique : ce genre de couteau est très tranchant. Vous pourrez l’utiliser sur une très longue durée avant d’avoir besoin de l’aiguiser. Le couteau en céramique est aussi connu pour ne pas libérer d’ions métalliques dans vos repas. On s’en sert pour découper toutes sortes d’aliments, mais attention à ne pas le briser. Il n’est pas flexible comme les couteaux en acier. Prenez également toutes vos précautions pour que votre couteau en céramique tombe le moins possible pendant l’usage.
  • Les couteaux en acier : on en trouve deux types. Le premier est l’acier carbone dont la lame est constituée de fer et de carbone. Accessible à très moindre coût, il a tout de même l’inconvénient de très vite rouiller. De plus, ce couteau a régulièrement besoin d’être aiguisé. Le second type de couteau et l’acier inoxydable. Il est composé de carbone et de fer comme le précédent, mais comporte également un alliage anticorrosion appelé chrome. Disponible sur le marché à un prix plus important, il a quand même l’avantage de ne pas rouiller et de ne pas exiger un affilage fréquent.
  • Les couteaux en titane : il est très léger et tranchant. Également très solide, il n’est pas attiré par l’aimant. Mais son coût excessif le rend très peu accessible sur le marché.